A l'origine il y a la céramique

févr. 21, 2018 0Commentaire Blog accueil

Connaissez-vous les différences entre céramique, porcelaine, faïence, grés et autres ?

Personnellement j’y perds mon latin. Je vous propose un éclairage sur ces différents éléments : de quoi parle-t-on ?

Un peu d’histoire…

Depuis la nuit des temps, l’humain a façonné avec de la terre et l’eau des objets usuels : ils servaient à transporter des graines, des fruits etc…

Il a pu constater également que quand ces derniers se trouvaient près du feu, ils devenaient plus solides et résistants…et surtout ils ne se délayaient plus dans l’eau…Ainsi sont apparues au fil du temps les poteries non-cuites et les poteries cuites. La porosité a été supprimée, lorsque l’individu a su recouvrir ses fabrications de terre avec une glaçure, qui est en fait une couche vitreuse imperméable cuite à des températures élevées, communément appelé vernis, émail ou couverte. Au fil des siècles, les techniques de fabrication se sont perfectionnées et ont permis de produire différents matériaux.

Un peu de vocabulaire…

Le mot céramique, est un nom générique qui désigne ce qui est produit par un céramiste. Cela peut-être de la porcelaine, de la faïence, du grès, de la poterie, des produits réfractaires, des briques, des tuiles…

Faïence : objet de terre cuite émaillée ou vernissée, ordinairement à fond blanc.

Grès Céramique caractérisé par une très grande dureté et une excellente résistance aux agressions chimiques ou climatiques. Les terres à grès sont des argiles secondaires ou sédimentaires, plastiques et à forte teneur en silice, appelées argiles grésantes, et dont la vitrification s’effectue entre 1 200 °C et 1 300 °C.

Porcelaine : Céramique fine et translucide produite à partir du kaolin (argiles blanches friables et réfractaires composées principalement de silicates d’aluminium)cuit à plus de 1 200 °C. Elle est majoritairement utilisée dans les arts de la table. Les techniques de fabrication de la porcelaine atteignent leur perfection en Chine au XIIeme siècle, et à Limoges, en France, au XIXeme siècle.

Poterie : désigne des vases et récipients à usage essentiellement domestique ou culinaire réalisés en terre cuite poreuse qui peuvent demeurer bruts ou recevoir un revêtement  glaçuré

Terre cuite - matériau céramique obtenu par la cuisson d'argile (ou glaise). Elle est utilisée pour réaliser des poteries, des sculptures et pour la fabrication de matériaux de construction, briquestuiles ou carreaux. Aujourd'hui, « terre cuite » désigne généralement une céramique poreuse, par opposition au grès ou à la porcelaine qui sont des terres cuites vitrifiées à la porosité négligeable.

Source : Wikipédia