Venus tout droit du Brésil...

mars 20, 2018 0Commentaire Blog accueil

C’est avant tout un projet audacieux : soutenir les femmes des favelas de Rio en leur offrant un travail, et proposer des sacs et accessoires originaux faits main, à partir de rejets de papier. Ainsi est né, ce projet humain et ambitieux de Noemi Cardona Puig et Pierrick Michel.

Quels sont les objectifs de Naona ?

La mission de NAONA est de donner du pouvoir aux femmes des favelas en favorisant leur insertion professionnelle. En confectionnant les produits NAONA, les artisanes ont accès à une source de revenu équitable. Cette initiative représente l’espoir de voir leurs enfants grandir dans de meilleures conditions et la fierté de prendre part à un projet ambitieux et international.

 Qui sont les artisanes de Naona ?

L’atelier de production est installé dans la favela de Cantagalo. Cette communauté située sur les hauteurs du célèbre quartier de Copacabana, offre un bon équilibre entre besoin social, infrastructure et sécurité.

NAONA travaille aujourd’hui avec 12 artisanes, chacune formée aux différentes étapes de la production et accompagnée dans ce processus.

La rémunération se fait selon la production. Ainsi à chaque étape de la fabrication est attribué un prix, défini en amont avec les artisanes. Ces prix sont déterminés compte tenu du temps nécessaire à la réalisation de chaque étape ainsi que du salaire minimum brésilien augmenté de 15%. Avec l’expérience, l’artisane réalisera les étapes plus rapidement et pourra facilement augmenter ses revenus.

Bénéficiant d’un statut de Micro Entreprise Individuelle, les artisanes restent indépendantes et autonomes. En ayant la possibilité de travailler aussi bien à l’atelier qu’à leur domicile, il leur est plus facile de concilier travail et vie de famille.

L’objectif à moyen terme est de créer une coopérative d’artisanes afin de renforcer la sécurité de l’emploi et de leur permettre de créer une activité en ayant davantage de pouvoir.

Quel est le processus de fabrication ?

Le papier imprimé est ensuite plastifié pour apporter résistance et un effet brillant. S’en suivent 4 étapes principales de découpe, pliage, tressage et couture, entièrement réalisées à la main.

Il faut environ 2,5 heures aux artisanes pour réaliser intégralement un sac. Chacune est spécialisée sur une ou deux étapes précises, qu’elle est libre de choisir.

Les artisanes sont formées et accompagnées dans le processus de fabrication. Plusieurs contrôles qualité sont mis en place aux phases clés de la production.

Les processus de fabrication traditionnelle ont été optimisés pour permettre d’améliorer les conditions de travail des artisanes, notamment avec la mise à disposition de matériel et l’organisation de plans de travail fonctionnels.

Quelles sont les sources d’inspiration pour cet été 2018 ?

Pour cette collection été 2018, les créations NAONA sont inspirées de la faune et de la flore brésilienne, des motifs de tribus d’Amazonie et de l’artiste Athos Bulcao, célèbre pour ses murs en carreaux de faïence.

Source : Naona dossier de presse